Clara ♥ Grégory – Un délicat mariage provençal

Il était une fois… un joli couple dont j’avais publié la délicieuse séance engagement réalisée en pleine nature, entre oliveraie, lac et champ de vigne. Te rappelles-tu de Clara & Grégory, ce ravissant duo d’amoureux capturés par l’objectif de Johanna Marjoux ? Leur séance engagement témoignait déjà amoureusement bien de leur tendresse et sentiments. Que dire alors aujourd’hui quand tu liras les doux mots de Clara sublimés par les photos de Johanna Marjoux à l’occasion de la publication de leur mariage. Une fois n’est pas coutume avec Clara et Grégory, on retourne de nouveau dans la nature. Mais cette fois-ci, c’est dans les champs de lavande et le merveilleux mas provençal familial que Clara & Grégory ont décidé de se dire OUI
Clara ♥ Grégory – Un délicat mariage provençal © Johanna Marjoux | La Mariée Sous Les Etoiles

Mariage provençal de Clara ♥ Grégory

La demande en mariage

La demande en mariage eu lieu un an après notre rencontre au détour d’une soirée à deux, endiablée dans Paris. Grégory n’avait pas du tout prévu de faire sa demande cette soirée là mais vers minuit, il a eu le sentiment que c’était le bon moment. Il a prétexté des papiers à récupérer au bureau {où se trouvait la bague} et nous nous sommes retrouvés à 1h00 du matin à négocier avec le vigile… Épique mais un souvenir merveilleux, totalement à notre image.

Les préparatifs du mariage

La préparation s’est déroulée tranquillement tout au long de l’année, sans grand stress {nous sommes plutôt organisés ;-)}. Nous avons vécu les différentes étapes de cette organisation comme un jeu {quel menu ? quel fait part ?} non comme une fin en soi. Nous avons utilisé ces mois-ci pour échanger sur le sens de cet engagement et nos projets communs {nous avons notamment fait 2 jours de retraite qui ont été un des moments les plus forts de cette préparation}.

Et pourquoi pas un mas provençal !

Après quelques semaines de recherches de lieux différents, le choix de la maison de famille de Grégory comme lieu pour célébrer notre engagement nous a semblé évident : Grignan, à mi-chemin entre Arles d’où je viens et Lyon d’où Grégory est originaire. Un mas de famille superbement rénové où les souvenirs de famille se mêlent au weekend de copains organisés, on ne pouvait rêver mieux pour accueillir un nouveau souvenir.

En organisant le mariage à domicile, nous nous sentions également libre sur les choix d’organisation : heure de début et surtout de fin de soirée. Nous avions également la possibilité de débuter les festivités dès le vendredi avec nos amis les plus proches et de les prolonger le dimanche soir avec la famille… Nous souhaitions un lieu au maximum ouvert sur la nature et les paysages environnants {c’était l’une des semaines de floraison des Lavandes !} – d’où le choix d’une tente « nomade » ouverte de toute part. La cérémonie religieuse s’est également tenue à l’extérieur sous les chênes : composées de moments de prière, de témoignages, de chants puis clôturé par nos vœux respectifs.

La cérémonie

La journée du mariage s’est déroulée sans encombre. Tellement attendue, elle file effectivement à la vitesse de la lumière. L’émotion vécue et partagée avec les uns et les autres {qu’est-ce qu’on a pu pleurer} restera à jamais gravée dans ma mémoire. Le déroulé était simple puisque nous commencions la cérémonie à 17h30, nous avons donc profité de la piscine entre amis le matin puis j’ai eu la chance d’avoir mon témoin et son conjoint qui m’ont chouchouté {massage, maquillage, coiffure, bonbons, champagne} lors de ma préparation. A l’heure de la cérémonie, j’étais tellement détendue que je suis partie en oubliant le bouquet ! Heureusement ma témoin et meilleure amie était là ;-)

Que la fête continue !

Suite à la cérémonie, le cocktail est passé très vite {photos, remerciements} puis le dîner était rieur ponctué de discours qui nous ont touché et fait rire. La soirée fut lancée à l’issue de la projection d’un film scénarisé par ma témoin et réalisé par nos amis : un florilège de nos bons et mauvais côtés.

Le souvenir le plus épique reste le réveil du lendemain : à 8h00 du matin, 2 heures après nous être couché, un cycliste matinal est venu nous réveiller car la tente était en feu ! Les pompiers et la grosse frayeur passés,  nous avons délocalisé le brunch sous les chênes : cet incendie nous a permis de relativiser le stress lié aux petits détails et à la logistique du mariage. La douceur de l’été a clôturé la journée du dimanche puis nous sommes partis une semaine en Sicile pour nous reposer… avant le vrai voyage de noce prévu fin décembre.

★ Photos : Johanna Marjoux ★ Robe de mariée : Rosa Clara ★ Costume du marié : De Fursac ★ MUA : Mélanie Perodeaud ★ Tente : Be Lounge ★ Traiteur : Declerck Traiteur ★

♥♥♥

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *