Tapez et pressez Entrer

Juli Etta • Une photographe mariage douce et poétique

julietta-photographe-mariage-douce- poetique_lamarieesouslesetoiles

Parce qu’en ces temps de confinement il m’est difficile de suivre le cours de nos vies comme si de rien n’était ; j’ai envie d’apporter un peu de douceur sur ce blog. Après vous avoir partagé ces 2 dernières semaines des DIY pour occuper vos petites mains en mode #stayathome (ici et ici), je reviens ce jour avec de l’humain, de la bienveillance et de la poésie. Des moments merveilleux capturés par une photographe mariage douce et poétique, Juli Etta. Elle nous confie ici, en toute simplicité et sincérité, un peu de sa vie qui fait d’elle une si belle personne et une talentueuse photographe. Bref, Juli Etta c’est un coup de cœur personnel aussi bien au niveau humain (car j’ai eu la chance de la rencontrer et de travailler avec elle) que stylistique et esthétique. Je ne vous en dis pas plus et vous laisse profiter à 1000%, ici et maintenant, de ses douces photos accompagnés de ses mots…

julietta-photographe-mariage-douce- poetique_lamarieesouslesetoiles

Juli Etta • Une photographe mariage douce et poétique

Nom – Juli Etta
Signe astrologique – Scorpion
Profession – Photographe

julietta-photographe-mariage-douce- poetique_lamarieesouslesetoiles

Formation initiale – Après mon bac, j’ai fait des études de Sciences Humaines ( Psycho, Socio, Philo). Je me suis spécialisée par la suite en Sociologie de la Culture et j’ai été diplômée d’un Master dans ce domaine. J’ai ensuite travaillé dans le milieu théâtral parisien. En parallèle de ça, j’ai suivi plusieurs années des cours du soir en photographie dans les Ateliers de Beaux Arts parisiens. Quelques années plus tard, j’ai repris un Master en communication en alternance dans une grande entreprise française. J’ai été embauchée en CDI dans cette même entreprise mais j’ai très mal vécu cette expérience. Je ne trouvais pas le sens de mon métier, de la hiérarchie, de mes activités quotidiennes. J’ai tout quitté en 2017 pour me consacrer à temps plein à la photographie.

Expérience – 3 ans comme professionnel à temps plein.

A quel âge as-tu touché ton premier appareil photo ? – J’ai eu mon premier appareil vers 10 ans. Petite, nous partions en voyages avec mes parents et j’aimais l’embarquer avec moi. Mais j’ai réellement commencé la photographie dans ma petite vingtaine au moment de mes études à l’Université de Nanterre. L’année d’un mouvement social inédit qui a paralysé les universités, on allait manifester avec des copains en étude de cinéma, j’ai alors naturellement pris un petit appareil numérique. J’ai ainsi documenté ces mois de contestation sociale, je postais ensuite mes photos sur un blog. Je n’ai plus arrêtée depuis. Mes premiers amours en photographie, c’était de la photographie de rue.

julietta-photographe-mariage-douce- poetique_lamarieesouslesetoiles

Quand as-tu su que tu voulais en faire ton métier ? – J’ai photographié mon tout premier mariage par hasard en 2013. Je ne pensais absolument pas en faire mon métier. J’ai reçu de plus en plus de demandes par le bouche à oreille. Je travaillais donc comme salarié la semaine et comme photographe le week-end. J’ai pris progressivement goût à l’univers du mariage, j’ai développé mon style, j’ai commencé à travailler avec des mariés avec qui nous partagions de grandes affinités… Je m’épanouissais dans ce métier et je désespérais dans mon poste salarié. C’est au moment ou je suis tombée enceinte que j’ai su qu’il fallait faire ce qui me rendait heureuse quitte à prendre des risques en terme de confort.

Combien de couples de futurs mariés as-tu accompagné jusqu’à aujourd’hui ? – Je ne compte pas mais je dirais environ 70 couples d’amoureux.

Quel(s) est(sont) ton(tes) plus beau(x) souvenir(s) ? – Ohlala il y en a tellement. Impossible de tout raconter ici. Le mariage que j’ai eu la chance de photographier à Djerba et organisé par Make my Wed est un sacré souvenir. J’ai adoré accompagner Kaouthar et Guillaume pour leur mariage bohème, intime et oriental dans une région magnifique de la Tunisie que je ne connaissais pas.

Il y aussi ce mariage à Saint-Tropez, ou les mariés et leurs invités ont « oublié » de dîner pour danser encore et encore. Cette séance couple réalisée en plein mariage où l’on part faire des photos avec les mariés dans le maquis corse à la tombée du jour… Tant de souvenirs un peu partout en France et ailleurs.

Mes plus beaux souvenirs sont aussi des rencontres avec des mariés incroyables pour qui j’ai eu de vrais coups de coeur : Rebecca, Charles, Kim, Laura, Céline, Gustavo, Guillaume, Marie, Nicolas, Kevin, Caroline, Arnaud, Luli, Stéphanie, Jade, Olivier, Clara… j’en oublie plein !

julietta-photographe-mariage-douce- poetique_lamarieesouslesetoiles

Choisis 3 adjectifs pour définir ta personnalité – Rigolote / Bienveillante / Créative

Choisis 3 mots qui qualifieraient le mieux ton univers & style photographique – Poétique / Chaleureux / Doux

julietta-photographe-mariage-douce- poetique_lamarieesouslesetoiles

Quelle relation privilégies-tu avec tes clients ? – J’aime mon métier en grande partie pour la relation si particulière que je crée avec la plupart de mes mariés. J’aime les rencontrer autour d’un verre (moins évident depuis que je ne vis plus à Paris), j’aime qu’on reste en contact les mois précédents leur grand jour. Le Jour J, il y a toujours une sorte de lien magique qui se crée entre eux et moi et que l’on garde ensuite. Je suis à leur coté pour l’un des plus beaux jours de leur vie, j’ai envie de fabriquer les plus jolis souvenirs de leur amour et du petit monde qui les entoure à cet instant de leur vie. Ce métier de témoin est un privilège dont je ne me lasse pas.

Combien de temps avant le fameux Jour J faut-il te contacter dans l’idéal ? – Je n’aime pas m’engager avec des amoureux trop en avance. Je n’ouvre les réservations qu’en septembre chaque année et je ne travaille que sur une quinzaine grand maximum de mariages sur une année.

Quel est ton rêve le plus fou [en tant que photographe bien sûr !] ? – J’ai récemment développé un nouveau pan de mon activité de photographe sous un autre nom : Julie Valentin. Je travaille ainsi pour des marques, des créateurs, des artisans, des restaurateurs, des docteurs… C’est sous ce nom aussi que je travaille sur des projets photographiques plus personnels. Mon rêve le plus fou serait surement de voir un de mes projets personnels exposés dans une institution photographique.

Dans le domaine du mariage, même si je ne rêve plus comme avant de partir à l’autre bout du monde couvrir un mariage exotique, je saute dans un avion dans l’heure pour un mariage à New-York, dans les Pouilles ou dans les Cyclades.

Quels sont tes projets futurs ? – Je viens de déménager dans le Sud de la France à Nice après une vie à Paris. En 2020, l’essentiel de mes mariages aura lieu ici en Provence. J’aimerais développer ici une nouvelle clientèle pour la photographie de grossesse, spécialité que j’aime tout particulièrement. J’aimerais aussi réaliser davantage de reportages sur le lien entre la mère et son nouveau-né à la manière des images de Lisa Sorgini. J’aimerais continuer aussi à photographier des mariages dans les dizaines de lieux paradisiaques de la région. A coté de cela, je continue à développer Julie Valentin et je lance prochainement une boutique de vente en ligne de tirages photographiques.

 As-tu une devise ou citation préféré(e) ? Et si oui, laquelle ?

« Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront. »

René Char

Un petit message personnel à délivrer aux futurs mariés pour finir cette petite interview… – Chers mariés, organisez un mariage qui vous ressemble, à 10 ou 100 invités (les mariages à 300, n’y pensez pas, vous ne profiterez de personne), en ville ou en pleine nature, à la cool ou plus chic ou les deux… Ce qui compte c’est vous, vos sentiments, votre amour, vos proches. Et si l’organisation commence à trop vous peser, n’hésitez pas à passer par un Wedding Planner, cela vous épargnera une grosse dose de stress avant et pendant ! Le jour J, amusez-vous, vivez ce moment pleinement et laissez vous emporter par le tourbillon d’émotions (que j’aurai la chance de photographier).

julietta-photographe-mariage-douce- poetique_lamarieesouslesetoiles

Si vous ne connaissiez pas encore Juli Etta je suis sûre que vous êtes tombée sous son charme n’est-ce pas ?! Alors si vous recherchez (encore) une photographe mariage douce et poétique, c’est une petite perle rare que je vous conseille les yeux fermés ! Et si vous êtes déjà mariés, que vous souhaitez une séance lifestyle, famille, grossesse… je suis sûre que Juli Etta saura mettre en exergue cette beauté si subtile des moments simples et intimes de votre vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *