Tapez et pressez Entrer

Motherlove • portrait d’une maman louve

chloemarcel-motherlove-labonumero3-lamarieesouslesetoiles

Aujourd’hui j’ai l’immense plaisir de partager sur le blog le magnifique portrait d’une maman-louve, celui de Chloé (et de son fils Marcel), capturé par Morgane du Labo N°3 que je vous avais déjà présentée pour le doux portrait d’amoureux au fond des bois de Carole & Julien. Cette fois-ci ce portrait, capturé sur un plateau d’alpage en Haute-Savoie, est encore plus particulier pour Morgane car il s’agit d’une belle histoire de famille, la sienne. Bref, je ne vous en dis pas plus. Les photographies de Morgane et les doux mots de Chloé s’en chargeront à merveille, bien mieux que moi !

Labo N°3

Motherlove • portrait d’une maman louve

Au commencement, une histoire d’amour

« Nous nous somme rencontrés dans le cadre du boulot,  j’étais à cette époque à mon compte comme céramiste, lui il était agriculteur, avec une ferme de 50 chèvres blanches comme celle de Mr Seguin.

50 mètres séparaient la ferme de mon atelier… Nous avions beaucoup de points en communs, j’avais toujours été branchée par la nature, passionnée par les chevaux, on m’appelait déjà Brigitte Bardot toute petite avec les escargots qui courraient sur mes bras ! 

Après avoir passé beaucoup de temps ensemble, je me suis attachée au travail à la ferme, et puis bien évidement nous nous sommes attachés l’un à l’autre. C’était un évidence.

Le projet de fonder une famille

Florent avait déjà 2 magnifiques petites filles, Anais et Léa. Nous envisagions de travailler ensemble sur l’exploitation, mes chevaux nous demandaient déjà beaucoup de temps… Et moi à cette époque je faisais partie des femmes qui ne se voient pas avec un enfant. 

Et puis un jour je me suis rendue compte que j’étais enceinte, il était là ! Sur la première échographie il ressemblait à un petit haricot, il a changé ma vie. Nous nous sommes tout de suite dit que c’était un garçon et ce fut confirmé 2 jours avant Noël. Quel beau cadeau !

Pour le prénom ça a été une évidence des les premiers mois « Marcel »

Ma grossesse a été merveilleuse, j’ai même pu monter à cheval jusqu’au 8ème mois.

La plus grosse crainte | La plus belle attente

Ma plus grosse crainte était d’accoucher le jour de mon mariage qui était prévu une semaine avant la date du terme ! Florent m’avait fait sa demande 2 ans auparavant. Mais l’arrivée du Marcel nous a un peu bousculé dans nos plans. Nous voulions porter tous le même nom de famille ça nous paraissait important. Grosse prise de risque, j’aurais pu partir en pleine cérémonie… Mais  non ! Nous avons fait un mariage civil en petit comité le matin avec un repas champêtre à la montagne pour profiter de l’après midi tranquillement tous ensemble au soleil ! Ce mariage en toute fin de grossesse était vraiment merveilleux ! Une semaine pile après Marcel faisait son entrée !

Le plus beau souvenir mère-fils

Difficile à dire, on passe tellement de temps ensemble et tout ce qu’on partage est incroyable ! Je pense que de pouvoir partager ma passion des chevaux au quotidien avec lui, faire les soins ou monter et ce depuis qu’il est dans ventre, c’est vraiment un merveilleux cadeau qu’on se fait mutuellement. Je ne me vois plus aller aux chevaux le matin ou même le soir sans lui, c’est un vrai moment de partage ! 

Une douce anecdote mère-fils

Un samedi où je travaillais il est resté chez ses grands parents. Il faisait beau je leur ai donc laissé les craies pour dessiner dans la cours. Ils ont tracé un parcours, se sont mis tout les trois sur la ligne de départ (Marcel sur sa moto en plastique rouge). Et là, à l’annonce du décompte du GO il fait un faux départ, à fond les ballons pour gagner, mais il a chuté… Grosse blessure, il se brûle à la lèvre aïe ! En rentrant je lui ai mis une grosse tartine de crème blanche au dessus de la lèvre, il était dans mes bras, se regardait en grimaçant dans la glace en réfléchissant, et là il me dit d’un air émerveillé « Whaaaaaaa j’suis le père Noël Maman ! »

Les projets d’avenir en famille

Profiter de ce que la vie nous apporte chaque jour et pouvoir faire un mariage religieux bientôt avec Marcel cette fois-ci.

La séance photo en quelques mots…

Cette séance photo c’est passée en toute simplicité puisque c’est ma sœur qui l’a réalisée ! Elle nous connait par cœur, nous deux, nos bottes rouges et notre relation si particulière. 

Elle aime me dire que je suis mère louve. « 

Il ne me reste donc plus qu’à vous remercier toutes deux. Chloé pour tes doux mots de maman louve (mais aussi Marcel pour sa magnifique joie de vivre !) et toi Morgane, sœur de Chloé & photographe du Labo N°3, pour ce magnifique reportage mère-fils que tu as su capter et partager à la perfection !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires

  1. Ce reportage est magnifique, & les anecdotes très touchantes ! : ) Belle d’ose de bonheur dès le matin !

    1. Merci beaucoup Pauline. Je trouve aussi que ça fait drôlement du bien dès le matin !

  2. La séance est vraiment superbe et reflète très certainement parfaitement la personnalité de cette maman et du petit bout <3 Très belle complicité

    1. Merci :)